chiquilín de bachín

—El mundo es la suma del pasado y de lo que se desprendió de nosotros— Novalis

martes, julio 31, 2007

Dance me


Dance me to your beauty with a burning violin,
dance me through the panic 'til I'm gathered safely in,
lift me like an olive branch and be my homeward dove,
dance me to the end of love,
dance me to the end of love.

Oh, let me see your beauty when the witnesses are gone,
let me feel you moving like they do in Babylon,
show me slowly what I only know the limits of,
dance me to the end of love,
dance me to the end of love.

Dance me to the wedding now, dance me on and on,
dance me very tenderly and dance me very long,
we're both of us beneath our love, we're both of us above,
dance me to the end of love,
dance me to the end of love.

Dance me to your beauty with a burning violin,
dance me through the panic till I'm gathered safely in,
touch me with your naked hand or touch me with your glove,
oh, dance me to the end of love.

Etiquetas:

3 Comments:

At 8:06 p. m., Anonymous Anónimo said...

Bonsoir!
Aujourd'hui je ne veux pas de chambre! Je voudrais savoir plutôt ce que le post veux dire. T'es tombé amoureux, Fabri? Peut-être ça ne me regarde pas, je m'intéresse à toi quand-même! On est un peu loin depuis des jours! A plus tard!

(peut-être, il vaut mieux que tu me réserves la chambre, au lieu de me racconter ta vie...)

 
At 10:02 a. m., Blogger Chiquilín de Bachín said...

Bonjour!

Mon posts n'ont pas de signifié obscur toujours et je ne réponds pas toujours aux commentaires, depuis beaucoup de temps, pas non plus. Ce n'est pas quelque chose de personnel. Parfois ce sont uniquement l'expression d'un état émotif, parfois le fragment d'une chanson avec celle que je suis obsédé derniers jours. Rien de plus. De toute façon, anónimo, je ne suis tombé amoureux de personne.

(peute-être, il vaut mieux, oui... :-)

 
At 8:54 a. m., Anonymous Anónimo said...

...please where can I buy a unicorn?

 

Publicar un comentario

<< Home